Les arbres fruitiers

Un vignoble doit être bien entouré et après avoir longuement échangé avec des viticulteurs et des anciens, nous allons suivre leurs conseils avisés pour protéger nos vignes. En tête des arbustes compagnes des vignes, nous avons la ronce, vient ensuite le cornouiller sanguin, puis l’aubépine. Les arbres fruitiers comme le prunellier mais aussi tous les arbres à fruit « noyau » est très intéressant car ils ont en commun 85 % de champignons mycorhiziens avec la vigne.

Le Prunellier démarre sa photosynthèse et commence à nourrir le sol avant la vigne. Quand elle va démarrer à son tour, elle va bénéficier d’un réseau de champignons déjà opérationnels et pourra mieux se développer. Et quand la vigne aura le plus besoin en été des réserves du sol pour assurer la nutrition des raisins, le prunellier lui n’en aura plus besoin.

L’avantage de planter une vingtaine de fruitiers va permettre de confectionner des confitures et d’apporter une fraîcheur dans les allées des vignes. De plus en Automne, saison des récoltes des vendanges, les paysages offrent des couleurs chaudes avant l’entrée dans l’hiver. Et avec un peu de chance, la biodiversité que nous aurons réussit à implanter autour des vignes, fera naître le chant du rouge-gorge après que les merles et fauvettes se soient tus.

Retour en haut